maisons en bois

3 éléments importants à savoir sur les maisons en bois

Les maisons en bois ont un vent de poupe depuis quelque temps avec leur style chaleureux et authentique. Ils séduisent plus particulièrement les âmes respectueuses de l’environnement. Les performances énergétiques de cette catégorie de maison ne sont plus à prouver.

En plus, les constructeurs ont modernisé et innové le design pour être plus au goût du jour. Alors, si votre projet de maison se conjugue avec les critères suscités, il est important pour vous de découvrir ces quelques lignes importantes à savoir sur ce type de construction.

1- Les atouts d’une maison en bois

Une maison en bois dispose de tous les atouts pour plaire à une petite famille comme son côté authentique et très convivial. On ne peut pas non plus oublier l’aspect pratique et économique puisque votre facture de chauffage sera en baisse sur 20 à 30 % du tarif taxé à une construction en béton. Cette estimation est toujours valable avec les nouvelles normes RT 2012. Polarlife dispose d’un savoir faire si vous souhaitez construire une maison en bois en Alsace. Polar offre des structures plus contemporaines et écoresponsables.

Une maison en bois présente l’avantage d’être un isolant naturel qui résiste au froid et apporte de la douceur en période de chaleur. Il ne faut pas également oublier les économies d’énergies importantes. Un proverbe suédois résume parfaitement les bienfaits de ce type de construction : « si le médecin ne peut rien pour toi, vis dans une maison en bois ! »

2- Le coût d’une construction en bois

Aujourd’hui les constructions en bois sont devenues plus accessibles et plus compétitives en termes de coût. Les professionnels dans le domaine ont reçu des formations plus innovantes pour maîtriser des techniques modernes et plus performantes, et les filières d’approvisionnement offrent une meilleure logistique.

En complément, un chantier de construction en béton apporte plus de charges qu’une construction en bois. De nos jours, les pièces en bois peuvent être préfabriquées et les ouvriers n’effectuent que l’assemblage sur place. Ce type de chantier demeure également éco responsable et protecteur de l’environnement avec un lieu propre et sec.

3- Le choix des essences de bois

La sélection des essences résulte du budget consacré à la construction et du rendu final recherché. Les bois à exposer en extérieur et à installer en intérieur sont particulièrement différents. L’épicéa ou le pin sont les produits les plus courants utilisés à cause de leur solidité et de leur souplesse.

Quelques essences sont destinées pour une pose à l’extérieur tel que le Mélèze, le Red Cedar ou le Douglas. Ces matières perdurent dans le temps malgré leur coût assez élevé puisque l’investissement sera très rentable. Dans le cas où vous ne pouvez pas vous offrir cette catégorie, la lasure offre une protection et un entretien au bois pour l’empêcher de griser. L’orientation de la structure définit l’application du produit, soit tous les 3 ans ou 6 ans.

La peinture demeure une solution envisageable pour éviter de réaliser des retouches constantes. Une peinture opaque microporeuse perdure pendant 10 ans au minimum. La peinture est devenue très tendance en Suède et commence à intégrer la culture française. Toutefois, le rendu naturel conquiert toujours les adeptes d’architecture.

fondation maison

Quels sont les travaux inclus dans les gros œuvres ?

Incontournables en construction comme en rénovation, les gros œuvres constituent la base de l’ossature d’un bâtiment. La réalisation de ces travaux représente donc une étape fondamentale dans un projet immobilier. Ils garantissent la stabilité et la solidité d’un édifice. Mais quels sont réellement les travaux concernés par les gros œuvres ? Suivez-nous pour en savoir davantage.

Les travaux de fondation

Les travaux de fondation font partie des gros œuvres. En effet, ces travaux permettent de soutenir le poids de la maison et de lutter contre les intempéries. Le but est de fixer la structure de la maison sur le terrain. Pour cette étape, il est essentiel d’effectuer une étude de sol, car la fondation est à réaliser selon la nature de ce dernier. Ainsi, il sera plus facile de définir quel type de fondations sera le plus adapté.

Les fondations superficielles

Une entreprise de gros œuvre à Bruxelles est à même de réaliser ces travaux. Ils sont faits de manière peu profonde, entre 50 cm à 1 m. Ces types de fondations sont le plus souvent effectués dans la construction de maisons individuelles. Elles conviennent donc aux terrains de bonne qualité et qui peuvent soutenir des constructions légères.

Les fondations semi-profondes

Comme le nom l’indique, la fondation semi-profonde exige un creux de profondeur optimal, entre 2 à 6 m. Le professionnel devra creuser afin d’atteindre une couche suffisamment solide pour garantir la stabilité de l’édifice. Ce type de fondations peuvent généralement convenir aux maisons individuelles, mais aussi à un agrandissement latéral.

Les fondations profondes

La profondeur de ce type de fondations peut atteindre jusqu’à 6 m. De cette façon, le sol est plus résistant. Il sera plus apte à recevoir du béton. Le professionnel qui interviendra devra alors creuser sous la forme d’un puits.

Les travaux d’assainissement

Les travaux d’assainissement consistent à collecter, stocker et épurer les eaux usées d’une habitation. Il sera ainsi plus facile de les évacuer dans la nature grâce au raccordement au tout-à-l’égout ou à l’installation d’un système individuel d’assainissement.

L’assainissement tout-à-l’égout ou assainissement collectif

Ce type de systèmes est obligatoire si un réseau public d’assainissement se trouve à proximité. Ainsi, le propriétaire devra s’y raccorder obligatoirement à ses frais.

L’assainissement autonome ou individuel

Le propriétaire devra installer son propre système d’assainissement si le terrain est situé dans une zone d’assainissement non collectif.

Les travaux de soubassement

Le but de cette opération de gros œuvre est de poser sur les fondations la partie inférieure des murs de la construction. Le soubassement se réalise généralement donc après les travaux de fondation. Cette étape se décline en trois différents types :

Le hérisson

Avec ce type de travaux, le sol du rez-de-chaussée est directement posé sur les fondations. Cette solution est généralement adaptée aux terrains plats.

Le vide sanitaire

En vide sanitaire, il sera nécessaire de laisser un espace de 20 cm au moins entre le sol du rez-de-chaussée et les fondations. Cette configuration est surtout conseillée pour les terrains irréguliers ou présentant des pentes.

Le sous-sol

Il est également possible de creuser un espace dans le sol naturel pour en faire un garage, une buanderie, ou une cave entre autres. Si cette solution permet de bénéficier d’un étage supplémentaire, elle peut présenter quelques risques qui pourraient être évités grâce à un bon dispositif de drainage.

choix mtériaux chassis

Les méthodes à privilégier pour bien choisir un châssis

L’achat d’un nouveau châssis nécessite l’intervention d’un professionnel afin de faire le bon choix. Non seulement il indique les différentes solutions possibles au niveau des modèles, des performances thermiques et des matériaux, mais pourra aussi exposer les produits les plus adaptés à chaque type d’habitation. Par ailleurs, lors de l’installation des châssis, il fournit certaines indications précises d’entretien afin d’optimiser leur durée de vie. Passage en revue concernant le choix d’un châssis.

Ce qu’il faut faire pour reconnaître un châssis de qualité

Il existe plusieurs techniques à appliquer pour bien choisir un châssis. Cependant, cette étape est très cruciale lors de la construction et de la réhabilitation d’une maison, donc elle ne doit pas être prise à la légère. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux confier ce type de projet à un professionnel comme AAS Châssis afin de profiter des résultats fiables et sécurisants. Plusieurs éléments seront examinés par cette entreprise de châssis afin de trouver les profilés les mieux adaptés à un projet.

Parmi ces critères de choix, il doit en premier lieu trouver un châssis qui convient à l’habitation où le projet sera appliqué. Pour ce faire, il faut trouver un modèle présentant une isolation correcte afin de procurer à la maison concernée un confort thermique optimal. La comparaison des performances des matériaux en fonction de leurs différentes valeurs (valeur lambada, valeur R et valeur U) est également de mise. Celle-ci permet de distinguer le type de matériau qui convient au mieux à l’habitation.

L’intérêt de comparer les valeurs de chaque matériau

Pour faire simple, la comparaison des valeurs des matériaux disponibles sur le marché permet de définir lequel d’entre eux convient le plus à la structure. Par exemple, la valeur lambda démontre la transmissibilité de la chaleur : si elle représente une valeur élevée, celle-ci explique que le matériau constitue un excellent conducteur. Pour une isolation satisfaisante, il est important que la valeur lambda soit la plus faible possible.

Quant aux autres valeurs, elles sont également indispensables lors du choix de matériau. La valeur R indique, par exemple, la résistance à la chaleur d’un élément de construction : bois, PVC ou aluminium. Plus la valeur R est importante, plus l’isolation est de qualité.

En ce qui concerne la valeur U, celle-ci fait référence à la chaleur que le matériau perd par m² et par seconde. Pour avoir une idée, le bois est caractérisé par une valeur U la plus faible, donc il forme un meilleur isolant. Cependant, ce matériau exige beaucoup d’entretien que ses homologues en PVC ou en aluminium.

Opter pour le matériau garantissant une sécurité optimale

Chaque matériau à choisir pour un châssis représente ses propres avantages. En raison de la solidité qu’il procure, c’est l’aluminium qui résiste le mieux aux différentes tentatives d’effraction et aux intempéries. Malgré la robustesse de ce matériau, le PVC et le bois peuvent aussi constituer des modèles de châssis de qualité et très sécurisant.

Afin de trouver lequel de ces matériaux peut convenir à son habitation, l’avis d’un expert en châssis est à solliciter. On peut ainsi répondre à tous les doutes disponibles au moment de l’achat des châssis.

projet de construction

Pourquoi l’architecte est indispensable à votre projet de construction ?

Quand on pense à l’architecte, généralement, on s’imagine que c’est un dont les fonctions se limitent au dessin de plans de construction immobilière. Mais ses missions ne se limitent pas qu’à l’élaboration de plans. Il intervient à toutes les étapes d’édification de votre logement : de la conception au suivi des travaux. Ses conseils et son expertise constituent de précieux atouts dans un projet de construction. Voici tout ce que vous devez savoir sur cet expert.

Quelles sont les missions de l’architecte ?

L’architecte est un professionnel qui, à l’issue d’une formation qui s’étend sur 6 ans, élabore des projets architecturaux. Il définit les modalités techniques nécessaires pour la construction d’une maison. Cela implique qu’il élabore les plans de la maison. C’est d’ailleurs à cette mission qu’on reconnaît le plus un architecte. Toutefois, il ne fait pas que cela.

Un architecte demeure également le spécialiste qui accompagne les particuliers dans le choix de l’emplacement de leurs futurs biens immobiliers. Par exemple, les professionnels de Maisons Blanches vérifient les conformités administratives et techniques du site choisi pour la réalisation des travaux de construction.

En outre, grâce à leurs connaissances étendues dans le domaine de la construction immobilière et tenant compte de vos besoins, les experts identifient les types de matériaux à utiliser. Ils veillent également à ce que les couleurs et la décoration de l’extérieur correspondent à vos goûts. Ils organisent aussi l’aménagement de l’intérieur, en collaboration avec un décorateur. Celui-ci fournit des idées de décoration pour rendre le projet original.

De l’avant-projet de construction à l’exécution des travaux

Après l’étude de terrain et l’analyse de vos besoins, l’architecte peut engager les travaux. Cependant, avant cette étape, il soumet au maître d’ouvrage (MOA) — la personne pour laquelle se réalise l’édification du bâtiment —, un avant-projet. Cette dernière peut alors apporter des modifications ou intégrer de nouveaux éléments. Cette phase s’avère indispensable, car elle permet d’obtenir une vue d’ensemble sur le projet. Par la suite, sur la base des demandes du MOA, l’architecte conçoit un plan définitif de construction.

Au besoin, si le propriétaire du bien en formule le souhait, l’architecte peut réaliser les différentes démarches pour l’obtention du permis de construire. En dehors de sa mission de conception, le professionnel participe à l’exécution des travaux de construction immobilière. Il s’assure que chaque prestataire de services désigné se conforme à son cahier de charges et se serve des bons matériaux. Il supervise les travaux sur le chantier et veille à ce qu’ils s’accomplissent dans les délais prévus.

Contacter un architecte pour réaliser des économies de construction

L’une des missions principales de l’architecte consiste à sélectionner les bons matériaux de construction. Mais en général, ces matériaux coûtent cher. Pour vous aider à faire des économies, il recourt à son réseau de prestataires. Les experts de Maisons Blanches s’appuient sur leur réseau de partenaires pour vous offrir le logement de vos rêves, tout en tenant compte de votre budget. Disposant d’un vaste réseau de partenaires, il peut négocier les prix les plus bas pour l’achat des pièces de construction.

Par-dessus tout, l’architecte reste un expert en urbanisme. Il veille à ce que le projet et le mode d’exécution des travaux s’accomplissent en respectant les règles de l’urbanisme. Pour tout dire, ce professionnel est celui qu’il vous faut pour sécuriser votre projet de construction.

Définir un budget moyen pour l’installation d’une véranda de 20 m²

Pour apporter une touche de modernité et d’élégance à votre maison, la véranda est l’extension idéale. À la fois décorative, pratique, et design, la véranda est l’extension la plus prisée de tout le monde. Toutefois, le coût d’installation d’une véranda n’est pas donné. Si vous souhaitez connaitre les dépenses à prévoir pour une véranda de 20 m², découvrez ici les points importants pour définir un budget moyen.

Le prix approximatif à prévoir

La taille est le critère majeur qui peut considérablement optimiser le coût d’une véranda. Ainsi, commencer par connaitre le prix au m² est nécessaire. Une véranda de 20 m² fait partie des grandes vérandas. Si vous avez un grand espace, cette superficie de véranda est tout à fait idéale. Ainsi, comme il s’agit d’un assez grand espace, la véranda de 20 m² va donc entrainer des dépenses assez conséquentes.

En effet, une telle taille de véranda nécessitera un budget moyen entre 15 000 à 20 000 €. Ce budget peut varier selon les matériaux utilisés, les réalisations que vous souhaitez faire, mais aussi les préparations à faire sur le terrain. De plus, il faut comprendre qu’à partir de 20 m², une demande de permis de construire auprès de la mairie sera nécessaire. Si la véranda ne dépasse pas les 20 m², une déclaration de travaux est suffisante.

Le prix varie selon le matériau utilisé

Le prix de votre véranda va dépendre grandement des matériaux que vous choisirez. En effet, chaque matériau possède ses propres caractéristiques, ses avantages et inconvénients. Si vous souhaitez installer une véranda pratique, simple et peu coûteux, le PVC est à considérer. Il varie entre 300 à 1200 € le m², mais reste idéal pour les vérandas de petites dimensions. Donc, pour une véranda de 20 m², le PVC n’est pas envisageable.

Les matériaux adaptés pour une véranda de grande dimension à partir de 20 m² sont le l’aluminium, le bois et le fer forgé. Pour une extension empreinte de noblesse et d’élégance, la véranda en bois est certainement la plus idéale. Le bois est à la fois solide, isolant et esthétique et parfait pour les grandes superficies. Pour une structure résistante et robuste, il est préférable d’opter pour des matériaux de qualité tels que le bois et le fer forgé. Le prix du m² pour ces deux matériaux varie entre 1000 et 3000 €.

Le prix dépend de l’ampleur des travaux à réaliser

En plus des matériaux, le budget moyen pour une véranda de 20 m² peut également varier selon l’ampleur des travaux. Tout d’abord, le terrain peut nécessiter certaines préparations particulières. Il est également possible qu’un terrassement ou un épierrage soit nécessaire. Ainsi, pour ne pas se tromper, il est important de déterminer à l’avance le coût de ces préparatifs dès le début même du projet de véranda.

Ensuite, le budget dépendra également des aménagements supplémentaires comme le vitrage, l’isolation ou encore le chauffage. Vous pouvez installer une baie vitrée pour laisser circuler la lumière du jour, un salon extérieur ou même une cuisine moderne bien équipée sur votre véranda. En effet, comme vous disposez d’une grande superficie, certains éléments comme le chauffage ou l’isolation peuvent être utiles pour une installation moderne et confortable.

veranda maison

L’ajout d’une véranda pour agrandir sa maison

Une véranda agrandit une maison de façon harmonieuse. C’est une extension naturelle de votre intérieur qui offre un nouveau salon.

Ajoutez de l’espace à votre maison avec une véranda

Et pourquoi pas une cuisine plus lumineuse ! Depuis longtemps, la véranda est la solution idéale pour agrandir une cuisine. Cependant, elle a trouvé une nouvelle jeunesse avec la tendance des cuisines ouvertes. Désormais, l’espace cuisine, la salle à manger et le salon peuvent tous en profiter. Elle ajoutera à la fois des mètres carrés à votre maison et la rendra plus lumineuse. Sur Miamar Constructions vous pouvez voir plus d’inspirations sur l’agrandissement de votre maison.

Et si nous osions ouvrir notre chambre sur le jardin ? La question de l’intimité se pose comme un obstacle, mais la vue sur la nature est à couper le souffle. Elle apporte calme et sérénité et aujourd’hui, plusieurs systèmes sont suffisamment efficaces pour assurer une obscurité totale lorsque nous ne voulons pas profiter de la lumière. La porte d’entrée du jardin peut être un endroit agréable pour prendre son petit déjeuner en toute tranquillité, un luxe pendant les journées ensoleillées.

Le télétravail est de plus en plus courant et il est très simple de trouver de la place pour un bureau grâce à l’installation d’une véranda. La lumière est un véritable plus pour les personnes qui travaillent à domicile.

Comme une terrasse, une véranda peut ajouter un précieux espace de vie extérieur à votre maison. Parce que c’est une structure couverte, elle peut même offrir une utilisation plus grande qu’une terrasse ou un porche sans toit. Cependant, vous pouvez rendre votre véranda encore plus précieuse en enfermant la structure pour offrir une protection contre les éléments ou augmenter sa confidentialité. Vous pouvez choisir parmi plusieurs options lorsqu’il s’agit de clôturer votre véranda, afin de trouver un style qui correspond à vos besoins et vous permet de tirer le meilleur parti de l’espace

Les avantages d’avoir une véranda

1 . Bien-être

La lumière est importante pour la santé. Elle régule l’humeur, a des effets positifs sur le moral et aide surtout à lutter contre la dépression saisonnière qui frappe en hiver. De plus, elle agit positivement sur la croissance, la concentration, le stress et le sommeil.

2. Pendant les saisons froides et tempérées

Le soleil chauffe la façade de la véranda orientée vers le sud et réchauffe toute la maison. Prenez soin de laisser les portes ouvertes pour faire circuler la chaleur dans toute la maison.

3. Pendant l’été

Cette utilisation bio thermique de votre véranda se poursuit pendant la saison chaude. Vous devez installer des protections solaires car elles évitent la serre pendant la journée. Les fenêtres ordinaires et de toit ainsi que les systèmes coulissants favorisent le refroidissement naturel et évitent une augmentation des coûts énergétiques.

 

 

construction maison

Construire une maison avec moins de 500 € par mois

Faire construire sa propre maison constitue un projet important. Une telle opération nécessite généralement une somme élevée. Mais ceux qui ne disposent pas encore du montant suffisant peuvent également envisager un prêt. En fait, les individus qui n’ont pas un revenu élevé peuvent même obtenir un financement avec une échéance de moins de 500 € par mois.

Quel crédit pour financer la construction de sa maison

La construction d’une maison constitue nécessite le déblocage d’une somme élevée. De ce fait, si vous souhaitez financer ce genre d’opération, vous devrez vous tourner vers le crédit immobilier. Ce dernier vous permettra d’obtenir un montant de plus de 75 000 €. Avec ce type d’emprunt, le remboursement se fait généralement sur le long terme. Notez que pour pouvoir décrocher ce genre de trésorerie, vous devrez offrir un apport personnel.

Pourquoi opter pour une échéance de moins de 500 € ?

La construction d’une maison implique d’importantes dépenses. Une somme qui n’est pas toujours à la portée de tout le monde est en jeu. Si vous avez besoin de financement pour concrétiser un tel projet, vous pourrez demander un crédit immobilier. Grâce à cette formule, même ceux qui ne disposent pas d’un revenu élevé peuvent bâtir leur habitation. Il vous est notamment possible de décrocher un crédit avec une échéance de moins de 500 €.

Sachez que les personnes qui recherchent ce type de crédit perçoivent généralement un revenu moins de 5 000 €. En fait, même ceux qui ont un salaire d’environ 3 500 € ont la possibilité d’obtenir ce type de prêt. Cependant, ce type de crédit vous servira également si vous recevez une paye confortable, mais que votre taux d’endettement est trop élevé.

La limite du budget à débloquer avec une échéance de moins de 500 €

Avant de faire construire une maison, il est important de calculer le budget nécessaire. Sachez que le coût de ce type de projet va se baser sur de nombreux facteurs. Il s’agit, par exemple, de la taille du bâtiment, de la complexité de l’architecture ainsi que les finitions. Une fois que vous connaîtrez le montant suffisant, vous allez ensuite faire une simulation. Cette dernière servira principalement ici à découvrir la limite de trésorerie que vous pourrez obtenir avec une échéance de moins de 500 €.

Avec une échéance de moins de 500 €, vous pourrez acquérir jusqu’à 100 000 € avec un délai de remboursement se situant entre 15 et 20 ans. Toutefois, si la durée de restitution du prêt est plus large, vous pourrez débloquer un budget plus élevé.

toiture en bois

Les types de toiture en bois

Avec l’intérêt croissant pour les maisons écologiques, les toitures en bois ont la cote. Elles sont non seulement écologiques, mais présentent également un style typique. Les propriétaires sont parfois indécis devant le choix de la qualité de sa toiture. Voici les trois principaux types de toiture en bois afin d’avoir une idée plus claire. Apprenez tout sur eux dans cet article.

Les toitures en bardeaux

Les toitures en bardeaux de bois sont des structures couvrantes où on retrouve des tuiles de bois ou tavaillons. Elles sont de fabrication semi-industrielle. On a le choix de la découpe et de la taille des tuiles selon le style recherché. Ce type de production permet un large éventail de choix par rapport à son design préféré. Elles existent également sous de multiples essences. Sur https://www.stmconstruct.be/ vous pouvez voir des exemples de constructions de toitures en bois réalisées par des professionnels.

Ce type de toiture est plus maniable et remplit bien les critères de confort d’une toiture en bois. Les toitures en bardeaux sont efficaces dans les régions à fortes intempéries. Il résiste parfaitement à l’eau et au vent. Il est aussi spécialement traité contre les insectes et les termites qui risquent de dégrader la construction. De plus, il est assez solide pour supporter le poids de plusieurs personnes lors d’un éventuel entretien.

Les toitures en bois massif

La toiture en bois massif est formée par plusieurs lames de bois naturel collées de manière parallèle. Ce type de toiture offre un plus côté esthétique. Elle a un coût plus élevé par rapport aux autres types, mais présente un réel atout au niveau du confort. C’est un très bon isolant à la fois thermique et acoustique. Il existe un large choix des matériaux selon les préférences. Toutefois, ceux-ci requièrent une conformité aux règles de l’urbanisme selon le lieu de la construction.

Un des principaux caractères du bois naturels est sa solidité. Il ne demande quasiment pas d’entretien. De plus, sa durée de vie peut aller jusqu’à 120 ans. On peut citer le chêne qui a une forte densité, le châtaigner qui s’adapte aux flexions dont le parfum éloigne naturellement certains insectes, plus particulièrement les araignées. Cette dernière est la toiture en bois idéale pour la grange.

Les toitures en bois composite

Les toitures en bois de composite sont une alternative économique. Elles sont en effet de fabrication industrielle à base de résines et de fibres de bois trempé. Mais également de quelques matières plastiques et d’additifs pour une meilleure résistance. Elles sont plus légères par rapport aux toitures en bois naturel, de plus elles résistent aux flexions.

Toutefois, elles sont jugées moins esthétiques et présentent un trait plus lisse. Par contre, on peut commander différentes couleurs selon le goût. En outre, on a le choix entre les panneaux sandwichs, les plaques en fibrociment et les tuiles composites recyclées. Quant à l’isolation, les toitures en bois de composite sont aussi satisfaisantes sur le plan thermique et phonique.

Installation pompe à chaleur : budget à prévoir

La pompe à chaleur contribue considérablement à l’amélioration du confort thermique d’un logement. A confier à un artisan professionnel, le coût de son installation dépend de quelques critères. Des critères qu’on va connaître par la suite. Cela dépend également de l’artisan. Zoom sur ces coûts d’installation.

Utilité d’une pompe à chaleur

La pompe à eau produit de la chaleur et la diffuse dans toute l’habitation. Pour ce faire, cet appareil utilise l’air ou puise dans le sol afin de le transformer en énergie utilisable. En effet, il existe deux modèles identiques, mais qui diffèrent seulement par ce système d’exploitation de l’air ou de l’énergie du sol.

De ce fait, la pompe à chaleur est munie de deux types d’installations : l’installation extérieure et l’installation intérieure. Pour faire un devis pompe à chaleur, il y a quelques points à tenir en compte. Notamment de l’impact de l’installation sur le voisinage, car c’est un appareil assez bruyant. De même, il faut bien choisir le support et l’emplacement afin de tirer les meilleurs profits de la pompe.

Prix moyen de l’installation

Donner un chiffre exact est impossible. En effet, le prix de l’installation d’une pompe à chaleur varie selon l’artisan installateur. De plus, le type de pompe y est également pour quelque chose. Ceci dit, l’installation d’une pompe à chaleur géothermique coûte un peu plus cher, car c’est un peu plus technique.

Par ailleurs, pour avoir un coût intéressant, il est conseillé de choisir un artisan qui se trouve à proximité du logement. Cela réduit le frais de transport et tous les autres coûts relatifs au déplacement. En outre, les éventuelles difficultés rencontrées sur le terrain peuvent jouer sur le prix. Notamment l’accès à l’emplacement de l’appareil.

En général, l’installation d’une pompe à chaleur géothermique coûte 5 000 à 6 000 euros de main d’œuvre dont à peu près 18 000 pour toute l’installation. Pour le modèle à air, l’installation peut coûter dans les 8 000 euros avec 4 000 euros de main d’œuvre. Ce n’est qu’une moyenne, mais il ne faut pas hésiter de demander un devis bien détaillé. Il est également conseillé de comparer plusieurs devis avant de se décider.

Importance de faire appel à un professionnel

L’installation d’une pompe à chaleur peut se faire soi-même d’autant plus qu’il y a des modèles pratiques. Cependant, en faisant de la sorte, on peut manquer certains points et l’appareil n’est pas exploité pleinement. Ceci dit, il y a des paramètres importants à respecter lors de l’installation. Notamment de l’environnement, du climat, de l’orientation, etc. L’artisan saura indiquer et conseiller sur l’utilisation de la pompe.

En outre, il existe certaines aides qu’on peut obtenir à condition de passer par un professionnel. C’est une sorte de garantie que la pompe a été manipulée correctement. Il en est de même pour les éventuels entretiens et nettoyage bien que rare. En effet, l’un des points forts d’une pompe à chaleur, c’est qu’elle ne nécessite pas beaucoup d’entretien. De plus, étant installé dans les meilleures conditions, les risques d’altération sont minimes.

maison contemporaine

Tout ce qu’il faut savoir avant de construire une maison contemporaine

La construction d’une maison est une étape importante qu’il ne faut pas prendre à la légère. Cette initiative contribue en premier lieu à la constitution d’un bien patrimoniale. Ensuite, elle vous permet de vivre dans un foyer confort et adapté à vos besoins. Toutefois, il existe plusieurs types de construction que vous devez choisir avant d’entreprendre vos travaux. Si vous optez pour un modèle au goût du jour, voici quelques conseils pratiques à savoir.

Les différentes raisons de choisir une maison contemporaine

Dans les travaux de construction, il y a la conception de plusieurs types de maison : maison traditionnelle, maison bois, maison écologique ou encore maison contemporaine. Cette dernière figure parmi les prestations proposées par le bureau d’étude hvac. En matière de construction, elle se distingue par ses lignes épurées et modernes, ses volumes multiples ainsi que ses formes géométriques.
Comme son nom l’indique, une maison contemporaine ou moderne vous met dans l’air du temps et vous fait profiter les meilleurs matériaux, techniques et procédés au moment de sa construction. Elle dispose d’une architecture originale et à la page, en bénéficiant d’un design très en vogue à l’heure actuelle. D’un point de vue général, lorsqu’on pense architecte, la première chose qu’on imagine est une maison contemporaine. Avec ses lignes modernes et épurées, cette architecture audacieuse et créative, elle continue de séduire plus d’un.

Les étapes à suivre pour construire une maison contemporaine

Avant de construire votre maison contemporaine, vous devez bien choisir son emplacement. Ce dernier est très essentiel pour définir son esthétisme, son utilisation de l’espace ainsi que le confort qu’il va vous fournir. Pour une construction de maison moderne réussie en toute sérénité, vous devez également confier votre projet à un professionnel en architecture contemporaine.
Ensuite, faites une demande de devis afin d’évaluer le budget à préparer concernant le coût des travaux. Cette démarche est souvent gratuite et vous pouvez effectuer plusieurs demandes auprès de nombreux prestataires. Après la réception des devis de construction de maison contemporaine, vous pouvez comparer et choisir l’offre la plus adaptée à vos besoins et vos budgets. Enfin, après avoir sélectionné le bon prestataire, vous pouvez démarrer votre projet grâce aux conseils et conception réalisés par votre architecte.

Les points forts d’une maison contemporaine

Grâce à ses lignes géométriques exceptionnelles, la maison contemporaine détient sa propre caractéristique qui est à la fois design et au goût du jour. Par exemple, son toit plat lui procure une forme cubique. Et d’habitude, ce type d’habitation profite d’un assemblage de volumes très intéressant. On y trouve, par exemple, de grands volumes ouverts et des espaces minimalistes. Une maison contemporaine se démarque aussi de par son ouverture sur l’extérieur.
L’utilisation de grandes baies vitrées est très fréquente et celle-ci ne fait qu’accentuer son charme. Ces larges surfaces vitrées apportent à l’intérieur de la maison de lumière naturelle et renforcent le lien entre extérieur et intérieur. D’ailleurs, elles procurent une véritable sensation de grandeur. Ce qui est important dans la conception d’une maison contemporaine, c’est surtout son intégration dans l’environnement. En effet, grâce à son style architectural, elle répond parfaitement aux normes environnementales.