Archives 2022

éradiquer le salpêtre sur les murs

Comment éradiquer le salpêtre sur les murs ? 

Un logement trop humide est souvent confronté aux problèmes d’apparition de salpêtre sur les murs. L’élimination de cette imperfection, la protection des murs et la conservation de leurs revêtements ne sont pas toujours simples. Dans cet article, nous vous proposons quelques astuces pour éradiquer le salpêtre sur les murs. 

Qu’est-ce qu’un salpêtre ? 

Le salpêtre encore appelé sel de pierre est un dépôt blanchâtre ou grisâtre qui apparaît souvent sur les murs en parpaing, en brique ou en béton provoquant leur effritement. Son apparition est souvent provoquée par les remontées capillaires comportant des sels minéraux. Il s’agit donc d’un problème dû à l’excès de l’humidité au sein du logement. 

La présence de salpêtre sur les murs peut progressivement provoquer la destruction de leurs revêtements. Elle se manifeste souvent par la formation de matière friable et la dislocation de plâtre ou d’enduit. On peut également repérer la présence de salpêtre avec la formation d’auréoles ou de marques de pourrissement de la maçonnerie. 

Quelles sont les causes de l’apparition de salpêtre sur les murs ? 

Quelles sont les causes de l’apparition de salpêtre sur les murs

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de l’apparition de salpêtre sur les murs d’une maison. Elle peut être provoquée par la présence des fissures sur les murs, leur porosité, une infiltration d’eau sous les fondations, une défaillance de la ventilation. 

Il est donc très important de régler les problèmes de salpêtre d’un mur le plus rapidement après l’avoir constaté. Une intervention rapide pourra en effet éviter que la présence de salpêtre n’endommage davantage vos murs. 

Comment éliminer le salpêtre des murs ? 

Il est plus recommandé de faire appel aux services d’un professionnel pour l’identification de la cause réelle de ces remontées capillaires afin d’y apporter la solution adéquate. Cependant, vous pouvez effacer les traces de salpêtre sur vos murs en attendant l’arrivée du professionnel. Pour le faire, vous aurez plusieurs possibilités. 

La première consiste à utiliser une brosse métallique ou une ponceuse électrique pour vous débarrasser des résidus de cristaux présents sur vos murs. La deuxième consiste à éliminer le salpêtre présent avec de l’eau et du détergent. Pour le faire, il vous suffit de nettoyer les murs atteints avec de l’eau chaude mélangée à du détergent puis de les rincer avec une eau claire. 

Une autre possibilité qui s’offre à vous est d’utiliser de l’eau chaude et du sucre pour éliminer le salpêtre de vos murs. Pour ce faire, il faudra verser 500 grammes de sucre dans 10 litres d’eau chaude. Ensuite, à l’aide d’une brosse et du mélange, il faudra frotter les parties atteintes pour vous débarrasser des cristaux présents sur vos murs. 

Comment prévenir l’apparition des salpêtres sur les murs d’un logement

Comment prévenir l’apparition des salpêtres sur les murs d’un logement ?

Pour éviter l’apparition de salpêtre sur vos murs, il vous suffira d’appliquer un traitement anti-salpêtre disponible dans le commerce sur vos murs. Pour un traitement durable, il faudra bien vous renseigner sur l’utilisation du produit en suivant les indications inscrites sur son emballage surtout en ce qui concerne le temps de séchage. 

réaliser un projet de terrassement

Comment bien réaliser un projet de terrassement ?

Le terrassement est une étape préalable à l’édification ou au renforcement d’un ouvrage. Il permet à la construction finale d’être bien stable.

Grâce au terrassement, vous prévenez les glissements et autres effondrements du sol qui peuvent mettre en danger votre maison après sa construction. Comment bien réaliser un projet de terrassement ? Nous vous disons tout dans la suite de cet article.

Bien choisir son entreprise de terrassement

Il existe de nombreuses entreprises spécialisées dans le terrassement. Pour assurer la réussite de votre projet, l’entreprise que vous allez engager doit disposer des compétences nécessaires en terrassement.

Elle doit également posséder des équipements de travail (machine de forage, mini pelle, pelleteuse, décapeuse…). Faire appel à une entreprise compétente vous permettra d’obtenir un travail de qualité.

Un terrassement bien fait vous offrira de nombreux avantages. Votre bâtiment sera à l’abri des risques de tassement, d’effondrement, et de glissement. Vous êtes à la recherche d’une entreprise de terrassement ? N’hésitez pas à contacter Loca Spada à Mons.

Faire une étude de sol

Un projet de terrassement commence toujours par une étude de sol. Cela vous permet d’identifier les différentes propriétés physiques et mécaniques du sol.

C’est en fonction de ces propriétés que vous pourrez déterminer les opérations à effectuer lors du terrassement.

Préparer le terrain

Préparer le terrain

Une fois l’étude de sol terminée, il faut maintenant passer à la préparation du terrain. Mesurez le terrain avec précision et établissez une limite ou un piquetage tout en respectant le plan initial.

Pour préparer le terrain, il est conseillé de faire appel à un professionnel (un géomètre). Son intervention vous permettra d’identifier les zones qui seront réservées aux canalisations et de définir avec précision les différents niveaux d’un site.

Faire une extraction

Une extraction consiste à enlever le sol et cela à l’aide de certains équipements de construction tels que : la pelle mécanique, un bulldozer, un chargeur…etc.

Ces matériels permettent de déplacer les petits volumes de terre d’un point à un autre point. L’extraction est une étape très importante et indispensable pour la suite de votre projet.

Effectuer le décaissement

Les travaux de décaissement nécessitent un savoir-faire et une grande compétence. Ils consistent à enlever la couche arable jusqu’à l’apparition des strates solides. 

Ces strates solides sont de très bonne qualité, elles sont conservées pour de futures plantations ou pour un aménagement annexe. Le prix d’un décaissement se calcule au mètre carré, mais si la superficie du terrain est importante, ce prix peut être dégressif.

Faire des fouilles et tranchées

Faire des fouilles et tranchées

Après le décaissement, il faudra former les tranchées où seront reposées les fondations de la future construction. Ces fondations peuvent être superficielles, semi-profondes ou profondes. Le terrain doit être ensuite jalonné, le terrasseur sait exactement où creuser.

Faire une viabilisation du terrain

L’étape suivante est la viabilisation du terrain. C’est une opération qui consiste à amener l’eau, l’électricité, le gaz, les câbles téléphoniques. Elle consiste également à assurer l’installation des canalisations.

Faire le remblai

Avant l’étape de remblayage, il faut d’abord poser un film géotextile. Le remblai est un mélange de terre et de gravas gardés lors du déblai.

Il permet de combler les trous conçus pour enterrer les caniveaux, les canalisations, les drains et les systèmes nécessaires à la viabilisation. Toutefois, l’objectif du remblai est de stabiliser le sol et d’assurer la solidité des fondations.

bois le plus résistant pour la construction

Quel est le bois le plus résistant pour la construction ?

Il existe de nombreux arbres dans le monde, mais la force du bois de chacun d’eux est très différente. Pour un projet de construction, l’épicéa vient en tête des bois les plus résistants. C’est non seulement le plus durable, mais aussi le plus dur et le plus résineux. De plus, ce bois est plus résistant à la pourriture que les autres, ce qui le rend très durable. L’épicéa convient non seulement à la fabrication de meubles et de dépendances, mais est également utilisé avec succès dans la construction.

Propriétés de l’épicéa

Depuis les temps anciens, le bois d’épicéa est utilisé dans la construction de maisons. Il a été activement utilisé pour la construction d’édifices magnifiques. 

Cette essence de bois est encore activement utilisée aujourd’hui. L’épicéa contient une grande quantité de résine, ce qui le rend très solide et résistant à la pourriture. Les bâtiments en épicéa sont très durables et, s’ils sont bien entretenus, ils peuvent durer très longtemps. Si vous recherchez ce type de bois pour votre projet de construction, n’hésitez pas à voir le site web de la société HUART BOIS SA, magasin spécialisé en négoce de bois.

 bois le plus résistant pour la construction

Bois dense, peu sujet à la pourriture, trop dur pour les insectes, il ne deviendra pas bleu. Une maison en épicéa durera plusieurs générations d’habitants. L’épicéa a une haute résistance naturelle au feu. De plus, il est esthétique avec une teinte agréable. 

Épicéa en construction

L’épicéa est un excellent matériau de construction en raison de ses excellentes caractéristiques techniques. Il peut être utilisé pour construire des maisons, des chalets, des saunas, des bains publics, des bâtiments ornementaux, et des terrasses. Et les conditions climatiques ne sont pas déterminantes pour l’utilisation de l’épicéa. Les bâtiments en épicéa peuvent être érigés aussi bien dans les climats chauds et humides que dans les régions nordiques rigoureuses. Lorsqu’elles sont construites, traitées et entretenues correctement, les cabanes en épicéa peuvent être utilisées pendant des centaines d’années, ce qui compense le prix relativement élevé du bois.

L’épicéa peut également être utilisé pour construire les fondations des maisons, y compris dans les zones marécageuses et les endroits où le niveau des eaux souterraines est élevé. Ce matériau n’est pratiquement pas sujet à la pourriture, et s’il est traité avec un antiseptique ou une huile supplémentaire, une fondation en épicéa durera des décennies.

Difficulté liée au choix de l’épicéa

Difficulté liée au choix de l’épicéa

La haute densité a aussi le revers de la médaille : l’épicéa est difficile à traiter. Il est plus froid que le Pin par exemple, en raison de sa conductivité thermique élevée. Et lors du séchage dans une chambre, en raison de la densité élevée, le risque de déformation est plus élevé – le séchage est irrégulier. L’épicéa est le bois le plus lourd : poids en vrac à 12% d’humidité – 650-800 kg/m3.

Conclusion

Il est important de comprendre que la qualité du bois est déterminée non seulement par le type de bois, mais aussi par la région de sa croissance et le moment de son abattage.

Les conditions géographiques et climatiques de la croissance des arbres déterminent la solidité du bois et sa résistance aux facteurs environnementaux défavorables. Plus la saison de croissance est courte, plus l’arbre pousse lentement, plus ses anneaux annuels sont fins et denses et plus le bois est solide.

choisir sa menuiserie

Les critères à prendre en compte pour choisir sa menuiserie

La menuiserie représente l’ensemble constitué des fenêtres, des portes, des escaliers, des dressings et des meubles dans un logement. Bien que son importance soit souvent reléguée au second rang, elle joue un rôle indéniable dans la sécurité de tout habitat et par-dessus tout, elle y apporte une touche esthétique. 

Avec la myriade de modèles disponibles sur le marché, il peut sembler assez difficile de faire un choix précis. Cependant, que vous soyez un novice ou un chevronné de la menuiserie, certains critères vous aideront à vous en sortir aisément. Cet article vous apporte plus d’informations.

La matière de la menuiserie 

Le choix de la matière de votre menuiserie est la clé de voûte d’un aménagement réussi. Vous pouvez toutefois contacter un menuisier à Nivelles pour plus d’éclaircissements. Le marché propose une panoplie de matériaux dont les plus plébiscités sont : le bois, l’aluminium et le PVC. Chacun de ces matériaux présente des avantages et bien évidemment des inconvénients. 

En matière de biodégradabilité, le bois et l’aluminium sont deux matériaux facilement recyclables une fois la vie utile de la menuiserie terminée, tandis que le PVC est plus difficile à recycler. 

La matière de la menuiserie

Le bois est le matériau qui présente le coût d’entretien le plus élevé. En effet, il est nécessaire d’appliquer un traitement de surface sur une certaine périodicité (de 2 à 5 ans). Par ailleurs, l’aluminium et le PVC nécessitent un simple nettoyage et quelques petites retouches avec le temps. En ayant à l’esprit ces différents aspects, le choix du matériau à utiliser dépendra de vos préférences sur le plan écologie, de durabilité et d’isolation thermique.

La ténacité de la menuiserie 

Il s’agit d’un critère fondamental puisqu’il déterminera la fréquence de réparation de la menuiserie. L’idéal est de miser sur des matières de durabilité atypique comme l’aluminium ou le PVC. Le bois, même lorsqu’il est traité avec des produits spécifiques, n’égale pas ces matériaux en matière de résistance. Mais si vous y tenez, il est préférable de s’en servir pour la construction des meubles uniquement. 

Design et esthétique de votre menuiserie 

Les fenêtres, les portes et les escaliers ne devraient en aucun cas être faits à base de bois, si la sécurité est au cœur de vos préoccupations. L’aluminium et le PVC, par contre, sont réputés pour leur robustesse et leur résistance à tous les chocs. De plus, l’entretien de ces matières se fait assez facilement. Par conséquent, sachant que la ténacité de votre menuiserie dépend exclusivement de la durabilité des matériaux employés, il vaudrait mieux miser sur des matières adaptées.

Design et esthétique de votre menuiserie 

Outre la solidité du matériau utilisé, la menuiserie est avant tout représentative du charme de votre habitat. Elle définit l’atmosphère finale qui y règne et ajoutera ou non, une touche de beauté à votre logement. Il est un fait indiscutable que le bois l’emporte sur les autres matériaux disponibles. Donnez à votre maison une touche différente avec un escalier ou une fenêtre qui a de la personnalité. Vous pouvez également associer le bois à d’autres matériaux pour obtenir un rendu plus impressionnant. 

savoir si une soudure est bien faite 

Comment savoir si une soudure est bien faite ?

La soudure est un processus qui consiste essentiellement à assembler deux métaux. Malgré sa simplicité, ce type d’opération se fait en prenant plusieurs précautions. Par ailleurs, il est indispensable de tenir compte de plusieurs paramètres afin d’obtenir une soudure de qualité. Pour cela, il est recommandé de faire appel à un professionnel. Mais comment reconnait-on une bonne soudure ?

Dans cet article, nous vous donnons toutes les astuces pour reconnaître une soudure de qualité. 

Quels sont les différents types de soudure ?

Il existe plusieurs techniques qui pourront vous aider à assembler deux métaux. En effet, vous avez la possibilité d’avoir recours à deux différents types de soudure pour parvenir à un résultat satisfaisant. 

Ainsi, un professionnel peut utiliser le procédé de soudure qui nécessite d’avoir recours au tungstène. Cette première méthode est très appréciée, car elle peut être utilisée sur plusieurs variétés de métaux. Toutefois, ce processus est plus lent. 

A contrario, le procédé de soudure qui nécessite l’emploi d’un gaz inerte est plus rapide. De plus, il peut être utilisé sur les métaux volumineux et épais. Néanmoins, ce processus ne vous permet pas d’avoir des soudures précises. 

Comment reconnaître une bonne soudure ?

reconnaître une bonne soudure

Généralement, les soudures sont réalisées par des soudeurs. Ces derniers adoptent plusieurs techniques pour remplir leur mission. On observe donc une différence au niveau des soudures. 

Il faut noter qu’une mauvaise soudure est particulièrement disgracieuse. De plus, elle peut s’avérer très dangereuse. Dans ce cas, il est recommandé de contacter une entreprise de soudure afin d’effectuer les vérifications nécessaires. 

Un professionnel sera en mesure d’examiner la soudure afin de vérifier la présence de fissures et d’éclaboussures. Il peut également vérifier si la ligne de soudure a été respectée.

Par ailleurs, l’absence de trace de soudure est un élément essentiel qui permet de reconnaître une bonne soudure. 

Quelles sont les caractéristiques d’une bonne soudure ?

L’un des points essentiels qui permettent d’identifier la soudure est l’absence de traces qui indiquent qu’une opération de soudure a été effectuée. 

Lorsque vous arrivez à repérer des signes, alors il s’agit certainement d’un cordon qui ne comporte pas de fissures et qui est uniforme. 

Notez également qu’une bonne soudure est réalisée avec des matériaux de qualité. De plus, sa résistance lui permet de maintenir plusieurs pièces de matériaux. 

Il faut retenir qu’une bonne soudure s’identifie grâce à son aspect et à sa solidité. 

Quelles sont les caractéristiques d’une mauvaise soudure

Quelles sont les caractéristiques d’une mauvaise soudure ?

Une mauvaise soudure peut être reconnue assez facilement. En effet, il suffit de tenir compte de son aspect désordonné. Par ailleurs, une mauvaise soudure est généralement instable. Elle n’offre pas des garanties de sécurité. Il est donc peu probable que ce type de soudure parvienne à assurer sa fonction. 

L’existence d’une mauvaise soudure peut entraîner des défauts au niveau de la structure. On peut également assister à des ruptures. Il faut aussi préciser qu’une mauvaise soudure peut créer des joints inégaux. Elle génère également des bords dentelés qui peuvent entraîner la destruction des matériaux de construction.

transport des matériaux de construction sur votre chantier

Conseils pour gérer le transport des matériaux de construction sur votre chantier

La construction nécessite souvent le transport de matériaux d’un emplacement à un autre et beaucoup de risques y sont associés. Cependant, il est possible de minimiser ces risques grâce à une bonne planification. Dans cet article, nous découvrirons quelques conseils pour bien gérer le transport des matériaux de construction sur votre site.

Faire appel à une société spécialisée dans le transport de matériaux de construction

La gestion du transport des matériaux de construction est une tâche très importante qui nécessite une attention particulière. Elle doit être réalisée de façon à ce que les travaux sur le chantier se déroulent avec fluidité afin que les délais soient respectés. Une mauvaise gestion du transport des matériaux peut engendrer beaucoup de retard et de dépenses.

Pour éviter cela, il est recommandé de faire appel à une société spécialisée. En effet, il existe des sociétés spécialisées dans toutes les tâches liées au transport de matériaux de construction. C’est le cas de BENDETTI. En plus de vous fournir des conseils avisés, ils se chargeront d’assurer le transport et la livraison de vos matériaux de construction. Vous recherchez une société pour la gestion du transport des matériaux de construction sur votre chantier ? N’hésitez pas à vous rendre sur ce site https://www.bendetti-materiaux.be/transport-materiaux-construction.php.

Le choix du moyen de transport

société spécialisée dans le transport de matériaux de construction

Faire appel à une société spécialisée peut ne pas vous convenir. Dans ce cas, il vous revient la tâche de gérer le transport. Vous êtes donc amenés à choisir les moyens de transport adéquats pour déplacer les différents matériaux. Le choix du moyen de transport dépend du matériau à transporter.

Transporter le sable, la pierre et les autres indispensables pour le chantier est relativement facile. Le camion-benne est le moyen le plus utilisé. Cependant, il faut tenir compte de leurs charges maximales et des restrictions concernant leurs horaires de circulation en ville. Pour le béton spécialement, on peut faire recours à une bétonnière. Il s’agit d’un camion spécialisé. 

Pour transporter le bois et les fils en métal, l’utilisation d’une semi-remorque est conseillée. En effet, ces matériaux disposent de longueurs importantes. Ce qui rend leur transport difficile par tout autre moyen. Dans ce cas aussi, les charges maximales et les restrictions sur les horaires de circulation doivent être prises en compte. 

Le transport des engins est le plus compliqué. Il nécessite une autorisation de la part des autorités de la ville. En fonction des dimensions des engins à déplacer, leur transport est classé comme convoi exceptionnel et se fait par semi-remorque. 

Pour le transport du petit matériel comme les panneaux de signalisation, les outils de travail et de sécurité, il est préférable d’opter pour un minibus. 

Le déplacement des matériaux sur le chantier

Le déplacement des matériaux sur le chantier

Le transport des matériaux sur le chantier nécessite la prise d’un certain nombre de dispositions. 

Les matériaux de construction sont souvent lourds. Leur déplacement par les ouvriers comporte certains risques. Pour cela, il est conseillé d’utiliser des chariots élévateurs et des grues pour les soulever et les déplacer. 

Lors du chargement et le déchargement des matériaux, il est important de disposer de matériels de protection appropriés. Il est aussi recommandé de disposer de zones de stockage aménagées spécialement pour recevoir et protéger les différents matériaux contre les sinistres et contre le vol. 

mesurer les entrées de porte

Comment mesurer les entrées de porte ?

Une superbe nouvelle porte commence par des mesures précises. Vous ne voudriez certainement pas prendre le temps de choisir une magnifique nouvelle porte pour qu’elle ne s’adapte pas parfaitement. Ce serait encore plus embêtant s’il s’agit d’une commande avec des options de personnalisation de chez un spécialiste. Si vous n’êtes pas sûr de savoir comment mesurer correctement les entrées de porte, vous devez continuer à lire cet article.

Pourquoi une mesure précise est-elle importante ?

Saviez-vous que la hauteur et la largeur peuvent varier pour chaque entrée de porte ? Vous devez donc préparer suffisamment d’espace pour faire des ajustements. Si votre porte est petite, ou même si elle est exactement de la même taille que votre nouvelle porte, il y a de fortes chances que la porte soit difficile à utiliser. Elle semblera avoir été forcée à s’adapter.

Un cadre de porte mesuré avec précision devrait offrir un espace suffisant pour que la porte s’adapte correctement. Il devrait laisser une marge égale entre le cadre et la porte. De plus, votre porte et son cadre se dilatent et se contractent en fonction de la saison. Bien que ce changement ne soit pas très évident, il peut avoir un effet sur l’ajustement de votre porte. C’est un paramètre que les professionnels de ms-construction.be maîtrisent parfaitement.

Lorsque la température baisse, une porte mal ajustée ne se verrouille pas correctement. Lorsque le temps se réchauffe, vous pouvez remarquer que votre porte se coince dans le cadre. 

Comment mesurer les entrées de porte : obtenir les bonnes mesures

Comment mesurer les entrées de porte

Lorsque vous prenez les mesures, veillez à mesurer à partir de la feuillure intérieure du montant de votre porte et suivez les conseils ci-dessous pour vous assurer que vos résultats sont exacts :

Mesurez la largeur de l’ouverture de la porte en haut, au milieu et en bas du cadre de la porte. Veillez à mesurer de gauche à droite, entre les feuillures, là où la porte sera posée.

  • Mesurez la hauteur de l’ouverture de la porte sur les côtés gauche et droit du cadre. Un espace standard de 10 mm doit être prévu sous la porte. Si vous souhaitez installer un revêtement de sol plus épais, prévoyez cette hauteur supplémentaire pour que la porte ait du jeu.
  • Mesurez les diagonales pour voir si l’ouverture de la porte est d’équerre. Mesurez du coin supérieur gauche au coin inférieur droit et vice versa. Vos mesures diagonales doivent être identiques. Si ce n’est pas le cas, il se peut que le cadre ne soit pas d’équerre, auquel cas vous devrez prévoir une coupe supplémentaire lors de la pose de la porte.
  • Enfin, mesurez la feuillure du cadre à l’emplacement de la porte. Une feuillure de 38 mm convient à une porte de 35 mm d’épaisseur et une feuillure de 42-44 mm convient mieux à une porte de 40 mm d’épaisseur. Cela vous permettra de commander la bonne épaisseur de porte.

Lorsque vous mesurez la largeur, vous pouvez obtenir les mêmes mesures pour toutes les zones. Si elles ne sont pas les mêmes, utilisez la plus grande des trois mesures. Ce processus doit également s’appliquer à la mesure de la hauteur. Cela permet de s’assurer que vous obtiendrez la porte la mieux adaptée à votre entrée.

Éléments à prendre en compte avant de construire une maison en bois

Éléments à prendre en compte avant de construire une maison en bois

On ne peut nier qu’il y a quelque chose de foncièrement romantique dans l’idée de construire une maison en bois, mais il faut aussi réfléchir à un aspect pratique avant de se lancer. En effet, dans l’excitation de la conception d’une nouvelle maison, il est facile d’ignorer certains détails importants. Alors, lisez attentivement cet article et demandez-vous si une maison en bois est vraiment le bon choix pour vous. Si c’est le cas, appelez immédiatement votre architecte et ne perdez pas une seconde de plus.

Commencez à vous renseigner sur votre climat

Déménager est déjà assez stressant sans ajouter la construction de la maison à votre liste de choses à faire. Alors, demandez-vous vraiment si vous avez le budget et le temps libre pour vous engager dans une telle entreprise. Différents pays exigeront nécessairement l’utilisation de différents types de bois pour la construction d’une maison. En effet, ne vous précipitez pas immédiatement sur la planification de vos bardeaux de cèdre et de votre nouvelle cuisine en chêne. Renseignez-vous sur les types de bois qui conviennent le mieux à votre climat et aux conditions météorologiques habituelles.

Quels sont les avantages d'une maison en bois

Quels sont les avantages d’une maison en bois ?

Avec les maisons en bois, il faut prendre le mal par le bien, alors même si vous aimez l’esthétique qu’elles offrent, vous devez savoir si les avantages en valent la peine. Les avantages typiques sont l’efficacité énergétique et économique, l’adaptabilité et l’abondance des matériaux. Ces avantages sont-ils suffisants pour vous convaincre ?

Combien cela va-t-il vous coûter ?

Le coût de la construction d’une maison neuve est l’un des aspects les plus importants qui font qu’un projet est accepté ou refusé avant même de commencer. Les maisons en bois peuvent être d’un prix raisonnable, mais risquent aussi de devenir rapidement des projets somptueux et très coûteux. L’entreprise Green Châssis à Chimay pourra vous aider dans votre projet.

Quel type d’entretien sera nécessaire ?

Avec une maison en briques et mortier, très peu de soins sont nécessaires, mais le bois est un matériau différent qui nécessite beaucoup de soins et d’attention. Il faudra tenir compte de la coloration et de la protection régulières, ainsi que du gonflement et du rétrécissement potentiels du matériau lui-même. Êtes-vous prêt pour cela ?

Des fondations solides sont indispensables

Des fondations solides sont indispensables

Vous ne pouvez pas vous contenter d’abattre des arbres en espérant que tout ira bien. Il faut mettre en place un socle solide et de niveau avant de pouvoir ériger votre maison en bois. Il s’agit là d’une tâche réservée aux professionnels, qui pourrait bien être l’une des parties les plus longues de la construction.

Quel style de maison voulez-vous construire ?

Avec un tel choix de styles de maisons en bois, les possibilités sont infinies. Mais vous devez tenir compte de votre environnement, en particulier des autres maisons qui se trouvent à proximité. La dernière chose que vous voulez est de commencer à construire quelque chose de vraiment unique, pour que les voisins se plaignent.

Comment envisagez-vous de finir l’extérieur de votre maison ?

Allez-vous laisser l’extérieur naturel, le revêtir ou ajouter des touches décoratives ? Allez-vous aménager le jardin et ajouter des meubles de patio dans le même style ? Ce sont toutes des questions importantes à se poser avant de commencer, afin d’être sûr de créer un bâtiment cohérent.

Quels sont les types de toiture

Quels sont les types de toitures ?

Une toiture est une construction qui se compose de plusieurs éléments (charpente, couverture, ventilation, isolation, etc.). On dénombre une multitude de types de toitures que vous pourrez choisir en fonction du rendu esthétique que vous souhaitez ou des critères architecturaux et climatiques. La toiture offre ainsi plusieurs choix de formes qui présentent différentes qualités. Nous vous parlons dans cet article des différents types de toitures.

La toiture monopente

C’est une toiture qui dispose d’un seul versant. Ce type de toiture permet une meilleure évacuation de la neige par exemple, qui a souvent tendance à s’accumuler sur les toits et à les détruire à la longue. La toiture monopente est de ce fait plus présente dans les zones montagneuses, car elle favorise une meilleure élimination de tout ce qui pourrait être pesant pour une toiture. Toutefois, ce type de toiture présente quelques limites.

D’abord, dans certaines régions, le pourcentage d’inclinaison de la pente unique est réglementé. Ensuite, au niveau de ce type de toiture on assiste à une réduction de la surface liée à l’aménagement du comble.

Enfin, il est indispensable d’effectuer des calculs d’une grande précision pour garantir le bon écoulement des eaux de pluie et assurer une parfaite isolation.   Cliquez ici pour contacter un couvreur situé à Braine d’Alleud.

Les toitures à plusieurs pans

Les toitures à plusieurs pans

Ici, on retrouve notamment des toitures à deux pans et des toitures à quatre pans.

Les toitures à deux pans

Ces toitures sont très courantes et présentent deux versants. On distingue au niveau des toitures à deux pans, les toitures à deux pans en croûte, les toitures à deux pans avec lignes de coyau et les toitures à deux pans avec lignes de bris.

Les premières sont généralement triangulaires et présentent des pans disposés sur les deux longueurs du toit. Elles ont l’avantage d’être plus originales et offrent un beau rendu, mais peuvent coûter très cher. Au niveau des toitures à deux pans avec lignes de coyau par contre, on remarque que la partie basse du toit, de petite taille, est maintenue par une poutre.

En ce qui concerne les toitures à deux pans avec lignes de bris, les versants de la toiture sont composés à leur tour de deux autres pans de différentes inclinaisons. La plus haute partie de cette forme de toiture est appelée terrasson et la partie basse, brisis.

Les toitures à quatre pans

Elles sont constituées de quatre versants qui se rejoignent au sommet de la construction.

Toiture plate 

Les toitures en L ou en T

Ce sont des types de toitures qui se distinguent par la jonction des pans. Par ailleurs, ce sont de doubles toitures pour bâtiments accolés.

Toiture plate

La toiture plate comme son nom l’indique est un type de toiture qui s’oppose aux toitures à pentes par son rendu plat. Ce type de toiture est l’idéal si vous souhaitez construire une terrasse par exemple. Vous aurez à coup sûr beaucoup plus d’espace.

Toutefois, au niveau de la toiture plate, il faut penser à bien gérer l’écoulement des eaux, car contrairement aux toitures à pentes, les eaux ne s’évacuent pas sans coups de pouce. Vous éviterez ainsi des problèmes d’infiltration.

Toiture arrondie

On retrouve rarement ce type de toiture. Les toitures arrondies sont toutefois plus originales et ont tendance à donner l’illusion d’un espace plus grand.

Bardage de maison

Bardage de maison : qu’est-ce que c’est ? Quels sont ces avantages ?

Pour réaliser l’isolation d’une maison, plusieurs méthodes peuvent être utilisées. Au nombre de celles-ci, nous avons le bardage de maison. Il s’agit d’un procédé qui permet d’envelopper un matériau de construction dans un second. Notez qu’il existe plusieurs matériaux de bardage comme le bois ou encore le plastique. Par ailleurs, le bardage de maison est une technique qui présente de nombreux avantages qu’il convient d’évoquer. 

Découvrez dans cet article tous les avantages qui découlent de l’utilisation de la technique de bardage de maison. 

Le bardage de maison : qu’est-ce que c’est ?

Le bardage de maison est une technique utilisée pour protéger les façades d’une maison de plusieurs agressions. En effet, la pluie, le soleil, le gel ou encore la pollution sont autant d’éléments qui contribuent à fragiliser votre façade ou encore vos murs. Ils peuvent entraîner l’apparition des fissures, des taches ou des cloquages. 

Pour éviter d’endommager la façade, il est donc recommandé d’effectuer un bardage de maison. Cette opération consiste à revêtir un mur en utilisant des matériaux qui sont à la fois isolants et esthétiques. Notez que cette opération est souvent réalisée par une société spécialisée dans le domaine du bardage comme thermiefrance.com. Cette dernière dispose des compétences et du savoir-faire nécessaire pour appliquer ce procédé assez complexe. 

Il faut rappeler que le bardage s’effectue avec différentes matières. Ainsi, le bardage en bois est la technique la plus répandue. Elle s’effectue en deux étapes dont la première consiste à fixer les tasseaux aux murs du bâtiment. La deuxième étape du processus permet au professionnel d’installer des lames de bois sur les tasseaux. Par ailleurs, le bardage en bois est une excellente alternative pour effectuer l’isolation extérieure de votre demeure. De plus, le bois est un matériau écologique qui a la particularité de conserver la chaleur en hiver et la fraîcheur en été. 

Outre le bois, il est également possible d’effectuer un bardage en ardoise, en terre cuite ou en zinc.

Le bardage de maison

Quels sont les avantages du bardage de maison ?

Le bardage de maison est une technique qui offre de nombreux avantages à votre demeure.

Le bardage, une solution de sécurité

Le bardage est une technique qui permet d’ajouter une couche protectrice supplémentaire à la façade d’un bâtiment. En adoptant cette solution, vous contribuez à l’augmentation de la force mécanique de votre bâtisse.

En effet, le bardage vous permet de protéger votre façade contre l’effet de certains éléments. Par ailleurs, les constructions bardées sont parfaitement résistantes aux fissures qui proviennent des éléments tels que le soleil, les variations de température ou les pollutions. 

Notez que le bardage de maison est particulièrement utile dans le nord de la France. En effet, cette région est caractérisée par un climat assez rude. Ce dernier peut avoir un impact négatif sur les murs de votre maison. Pour cette raison, il est préférable d’effectuer un bardage. 

Le bardage, une solution de sécurité

Le bardage, une solution pratique

Le bardage est un procédé qui n’implique pas une maintenance régulière. Outre la protection qu’elle procure à votre demeure, le bardage est la meilleure solution pour protéger votre maison sans avoir à effectuer un entretien régulier.